Règlement rugby benjamins – benjamines

lucperret 15 octobre 2012 0

LaughingRèglement de rugby Laughing

 

Dimensions terrain :

35x20m + 5m d’en but de chaque côté serait une dimension raisonnable.

Les référents rugby traceront les terrains entre 13 h 00 et 13 h 30 et répartiront les équipes sur les différents terrains.

 

  • Règlement :

Le document de référence est : « je suis JO en rugby » téléchargeable sur le site de l’Unss.

  •  Equipes :

7 joueurs / équipe.(mixte ou non, au choix)

Remplacements illimités (rapidement effectués, ils doivent se faire lors d’un arrêt de jeu en prévenant l’arbitre).

  • Poules/ Classement:

 

Points attribués :

V : 3pts,  N : 2pts,  D : 1 pt  F : 0pt (5 essais à 0)

En cas d’égalité entre plusieurs équipes à la fin d’une phase de poule, les critères permettant de départager sont les suivants :

–       goal average particulier

–       le nombre  de pénalités sur le match entre les  équipes à départager.

–       goal average général

Les pénalités : exclusion temporaire (carton jaune : 1 pt), exclusion définitive (carton rouge : 3pts).

Le carton rouge correspond à l’exclusion du joueur sur l’ensemble de la journée.

  • Début de match, fin de match,  lancements de jeu :

Avant le coup d’envoi, tirage au sort pour le coup d’envoi ou le choix du terrain.

Chaque coup d’envoi ou renvoi s’effectue en coup de pied tombé (drop) ; en cas de difficultés, coup de pied normal.

2 possibilités à voir sur place pour la remise en jeu suite à un essai marqué :

Soit l’équipe qui vient de marquer engage en drop sur l’équipe adverse, soit l’équipe qui a encaissé l’essai remet la balle en jeu au centre du terrain de manière classique (cf ci-dessus).

  • Le lancement du jeu suite à une faute ou une touche s’effectue de la façon suivante :

–       le Porteur de balle se place à l’endroit de la faute indiqué par l’arbitre.

–       Le lancement de jeu doit toujours se faire à 5 mètres de toutes lignes (touches et en but)

–       Défense à 3 mètres  du Porteur de balle

–       Lancement : balle au sol poussée au pied puis ramassée ou balle portée à la main puis lâchée, tapée au pied puis récupérée dans les mains. La passe du PB n’est pas obligatoire.

  • Le jeu au pied : Aucun jeu au pied.

Quelques précisions dans le jeu courant :

 Placage : interdire toutes les projections même par le maillot (ex : le joueur qui fait tourner un autre joueur en l’attrapant par le maillot), les placages en cathédrale (joueur levé et retourné la tête en bas), les cuillères, les prises de judo. Dans un premier temps demander de ceinturer, si les élèves vont au sol ce n’est pas interdit.

Rafut : autorisé main ouverte dans l’épaule.

Aplatir dans son en but : si le ballon est déjà rentré avant de l’aplatir= lancement de jeu à la main à 5mètres  pour celui qui vient  d’aplatir. Si le joueur porte le ballon dans son propre en but et aplatit, balle pour les adversaires à 5 mètres  de l’en but.

Maul : à partir de 3 joueurs liés debout (Porteur de balle + 1 partenaire+ 1adversaire) : interdiction d’écrouler un maul ou de plaquer un des joueurs participant au maul. A partir du moment où il y a un maul des lignes de hors-jeu apparaissent. Chaque ligne de hors-jeu passe par le pied le plus en arrière du dernier joueur participant au maul. Les joueurs peuvent se joindre au maul par l’arrière ou sur les côtés du ou des des joueurs les plus en arrière du maul.

Jeu au sol : tout joueur ne peut aller volontairement au sol sans avoir été plaqué. Le plaqueur ne doit pas empêcher la libération du ballon, les joueurs doivent disputer le ballon en restant sur leurs appuis, sans s’appuyer sur le joueur au sol.

Les lignes : les lignes de touche ne font pas partie du terrain : touche si le ballon ou le PB touche la ligne. La ligne d’en but fait partie de l’en but. L’essai peut être marqué en aplatissant le ballon sur la ligne.

Les exclusions : plusieurs niveaux seront utilisés :

demande de changement de joueur : dans le cas où un élève ait tendance à s’énerver tout seul  auprès de ses partenaires, ses adversaires ou auprès de l’arbitre. L’arbitre demande alors son changement afin qu’il se calme. Attention, dans ce cas je ne parle pas d’élèves insultants quelqu’un mais plutôt un élève commençant à contester l’arbitre ou à remettre en cause ses partenaires.

Exclusion immédiate et définitive : lorsqu’un joueur commet une brutalité ou insulte l’un des participants du match (joueurs, arbitre voire même les spectateurs ou entraîneurs).

  • Arbitrage :

Dans la mesure du possible on pourra procéder à un  double arbitrage, la répartition des tâches se fera de la façon suivante :

1 adulte référent rugby et un élève.

Leave A Response »

%d blogueurs aiment cette page :